Nouvelles

BMC : L'action contre les musulmans au Myanmar est un génocide

16:41 05-09-2017

BMC : L'action contre les musulmans au Myanmar est un génocide

Le Bureau des musulmans de Caucase (BMC) a résolument condamné la violence actuelle contre les musulmans rohingyas au Myanmar, appelant à mettre immédiatement fin aux actions anti-humaines.

« Indépendamment du but et de l'intention, la destruction massive de personnes en raison de son identité nationale, religieuse et raciale est un acte de génocide », c’est ce qu’a rapporté dans un communiqué le BMC, mardi 5 septembre.

 

« Le massacre commis contre les musulmans rohingyas en raison de leur appartenance religieuse est un exemple clair de l'islamophobie », a martelé le BMC, notant que de telles actions fondées sur des ambitions politiques sont une tache de l'humanité.

 

« Nous exhortons la communauté internationale à avoir une attitude sévère et sans équivoque à l'égard du terrible exemple de la barbarie, de l'islamophobie et de la discrimination religieuse au Myanmar. Les États du monde, les Nations Unies, l'Organisation de la coopération islamique, les organisations internationales compétentes et les chefs religieux devraient forcer le gouvernement du Myanmar à mettre fin à ces crimes. Dans le monde actuel, la communauté mondiale ne devrait aucun double critère en ce qui concerne les crimes de l'humanité, comme le génocide, mais elle doit montrer une résistance résolue à son encontre. Le peuple azerbaïdjanais est bien conscient de la douleur des crimes contre l'humanité, en tant que nation touchée par le génocide de Khodjaly, le terrorisme et le séparatisme. L'expérience historique montre que le génocide, qui n'a pas été confronté à une condamnation internationale et qui n’a pas reçu une juste évaluation juridico-politique, entraîne leur réapparition », déclare le communiqué.



© APA 2017